Actions en 2021

PROJETS DE DEVELOPPEMENT

SOMALIE: L’ÉDUCATION POUR TOUS ? UN OBJECTIF LOIN D’ÊTRE ATTEINT…

Mauritanie
Aujourd’hui, 262 millions d’enfants dans le monde sont privés du droit à l’éducation, du droit d’apprendre dans un lieu sûr, du droit à un avenir meilleur.

Jour après jour, ils sont confrontés à la guerre, à l’extrême pauvreté et à la discrimination sur base de leur sexe, leur handicap ou leur origine ethnique.

En Somalie, 3 millions d’enfants en âge scolaire ne vont pas à l’école. La majorité d’entre eux habitent dans les États du Sud du pays.

Près de la moitié des filles somaliennes se marient très jeunes, ce qui les empêche souvent de fréquenter l’école. Un recensement des écoles secondaires en 2016 dans toute la Somalie a révélé que 37% des inscrits sont des filles et que plus d’un tiers abandonnent avant la quatrième année, ce qui accroît l’écart entre les sexes dans l’enseignement secondaire.

Mauritanie

MAIS CE N’EST PAS UNE FATALITÉ !
Depuis 2019, ADRA Belgium soutient le projet d’éducation SETS (Renforcement de l’éducation et de la formation en Somalie) coordonné par ADRA Allemagne avec des partenaires majeurs tels que l’Union Européenne, World Vision et Relief International.

Début 2020, une extension du projet (SETS-Expanded Action), a été mise en place pour élargir les possibilités d’enseignement secondaire, avec la coopération du Comité Américain pour les Réfugiés (ARC), l’Université nationale de Somalie, le Ministère de l’Education (MoECHE) et les autorités locales des régions de Jubbaland, Galmudug et du sud-ouest de Hir-Shabelle.

Ce projet d’envergure, qui se prolonge jusqu’en 2022, vise à améliorer la vie de près de 50.000 jeunes et adultes, y compris ceux issus de groupes vulnérables, parents d’élèves, membres de la Communauté d’Éducation (CEC), enseignants, directeurs d’école et personnel du Ministère de l’Éducation, par la possibilité de participer à une éducation équitable et de qualité pour tous. Nos actions sur place sont axées sur le développement de l’éducation de base, le renforcement de la formation professionnelle, la réhabilitation et la construction d’infrastructures scolaires et le renforcement des capacités des institutions éducatives et des administrations.

Les activités sont spécifiquement conçues pour permettre à tous d’accéder à l’éducation de manière efficace et équitable, afin de contribuer à la réduction de la pauvreté dans une Somalie pacifique, sûre et démocratique

UNE CAMPAGNE DE MOBILISATION INÉDITE
Notre projet de scolarisation en Somalie fait partie intégrante de la plus grande campagne de mobilisation jamais lancée par le réseau mondial d’ADRA, en partenariat avec le mouvement Adventiste et d’autres institutions.

LogoEvery


« Every Child, Everywhere, In School ». L’objectif de la campagne : remettre la question de l’éducation pour tous sur la table des dirigeants du monde, afin de s’assurer que chaque enfant ait la possibilité d’aller à l’école et d’achever son éducation. En effet, malgré l’objectif fixé par l’ONU d’une scolarisation pour tous d’ici 2030, la situation sur le terrain reste catastrophique..

Une éducation équitable et de qualité pour tous, c’est l’ambition du réseau ADRA. Grâce à la récolte de près d’1,5 million de signatures, le réseau ADRA se mobilise pour faire pression sur les politiques et rendre possible une réalité où tous les enfants, partout dans le monde, auront accès à l’éducation.

Somalie partenaires

Somalie Enfants

... NOUS VOUS PRÉSENTONS AWES

Mauritanie Awes a sept ans et vit en Somalie avec sa mère et ses six frères et soeurs dans un camp de réfugiés. La famille n'avait pas les moyens de l’envoyer à l'école.

Awes vit dans le camp de réfugiés de Marino à Kismayu, en Somalie. Son père est décédé et sa mère, Fatumo, doit se charger seule de la famille. Il n'y a généralement pas assez d'argent pour payer les frais de scolarisation de tous les enfants. Comme Awes, beaucoup d'enfants

sont en fuite. Selon les Nations unies, ils sont sept millions de mineurs et seulement un peu moins de la moitié d'entre eux peuvent aller à l'école, soit parce qu'il n'y a pas d'offre d'éducation, soit parce que l'école est trop chère, soit parce qu'ils n’y sont pas autorisés. C'est pourquoi ADRA paie les frais de scolarisation de 2.400 enfants dans la région.

« Lorsque j'ai entendu parler de la campagne d'éducation d'ADRA, j'ai immédiatement emmené mes enfants au centre et les ai tous inscrits à l'école. Je suis heureuse qu'ils puissent aller à l'école maintenant », dit Fatumo.

Awes suit une classe préparatoire pendant un an avant d'aller dans une école normale cet été. S'il étudie bien, il finira l'école primaire et fera partie du tiers de la population somalienne sachant lire et écrire.

Vous pensez également que chaque
enfant, en tous lieux, a le droit
d’aller à l’école ?


Alors soutenez notre projet en Somalie
et faites un don sur le compte


BE43 3101 0480 0001


Avec SOMALIE en communication

Mauritanie